Mon livre du mois : A l'Hôtel Bertram, par Agatha Christie


A l'Hôtel Bertram, un roman dans lequel on se sent bien... Cosy et victorien à souhait dans son ambiance, mais moderne par ses personnages des années 60...

Un hôtel vieille Angleterre au centre de Londres n'est pas aussi respectable qu'il ne le paraît... Lorsque Miss Marple, notre vieille fille préférée, vient y passer quelques jours pour un séjour offert par son neveu, elle retrouve l'hôtel qu'elle avait connu dans son enfance... Mais est-ce normal ? Rien n'a changé, ni le décor traditionnel, ni la cérémonie du thé à cinq heures, ni le service absolument impeccable, ni l'atmosphère inimitable, très victorienne, rendue par les colonels en retraite, les vieux clergymen et les vieilles demoiselles rigides...

Un danger est pourtant là et Miss Marple, toujours aux aguets, le sent... D'abord publié en 1965. A l'Hôtel Bertram représente le dixième roman d'Agatha Christie à mettre en scène Miss Marple... Le roman fut porté à l'écran en 1987 par la BBC Television avec Joan Hickson - elle est pour moi la Miss Marple qui se rapproche le plus du personnage de la Reine du Crime - et en 2007, le roman est porté à l'écran à nouveau où Miss Marple est jouée par Geraldine McEwan que je trouve moins crédible dans le rôle, surtout dans ce film.

Ce que j'aime dans le roman et dans la première adaptation pour la BBC avec Joan Hickson

Joan Hickson est particulièrement brillante dans l'adaptation du roman... L'ambiance de l'hôtel est rendue à souhait, beaucoup mieux que dans la seconde adaptation avec Geraldine McEwan... Le passage du thé de cinq heures, dans les salons de l'hôtel, est inoubliable... Le vrai thé anglais avec ses scones et ses muffins, ses tasses en porcelaine anglaise et le butler en habit et gants blancs...

Même si l'histoire est moderne, l'ambiance est très victorienne... La fin n'est peut-être pas inattendue, mais le plot est tellement bien construit... Du pur Agatha Christie comme on aime...

Le résumé selon Wikipedia

L'hôtel Bertram fait partie de ces vestiges du passé londonien où ecclésiastiques, ladies respectables, officiers en retraite et jeunes filles sortant de pension pouvaient séjourner en toute sécurité. C'est un hôtel qui, contrairement aux bâtiments voisins, a échappé aux bombardements de la Seconde Guerre mondiale et qui se dresse encore fièrement dans le quartier du West End. L’ambiance y est restée feutrée, et tout voyageur y séjournant a l’impression de se retrouver transporté à une autre époque. On y prend également le thé avec de « vrais » muffins et on y savoure de copieux petits déjeuners à l’anglaise.

Miss Marple est tout heureuse de passer une semaine à l'hôtel Bertram, ce haut lieu du Londres victorien, d'autant plus qu’elle s'y rendait souvent du temps de sa jeunesse, notamment lorsqu'un jeune homme peu recommandable lui faisait la cour.

Or, à peine la vieille dame est-elle arrivée qu'il se déroule dans l’établissement certains événements qui l’intriguent au plus haut point : le chanoine Pennyfather disparaît mystérieusement ; un portier est tué alors que, pense-t-on peut-être à tort, il essayait de porter secours à une jeune fille victime d'un agresseur.

En outre, la rumeur court que les policiers de Scotland Yard enquêtent sur cet immeuble, ses propriétaires, ses employés et même sur ses clients, car ils pensent que se cache dans ses murs une bande de malfaiteurs sans scrupules.L


2 vues
© 2023 by Andy Decker. Proudly created with WIX.COM
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now