Agatha Christie copiée et recopiée, mais toujours avec bonheur ?


Si vous avez aimé le roman d'Agatha Christie Drame en trois actes, dont le début d'action se déroule dans les magnifiques Cornouailles britanniques, vous serez surpris du bouleversement de l'histoire dans le cadre des Petits Meurtres d'Agatha Christie...

L'épisode passera sur France 2, ce vendredi 31 août à 21h.

Pour un puriste comme moi, considérant Agatha Christie comme ma muse et la reine de la littérature policière, l'effet est un peu... dérangeant ! Toutefois, je dois avouer que je prends toujours un grand plaisir à regarder Samuel Labarthe (le commissaire), Blandine Bellavoir (Alice la fouineuse journaliste) et Elodie Frenck (la blonde secrétaire) dans des aventures christiennes remises à la sauce des années 50 en France ! En fait, je préfère oublier que la substantifique moelle du "plot" est christienne pour ne me régaler que de l'histoire et de ses personnages sympathiques !

Poirot disparu, Swan prend la relève ! Disons qu'il conserve du petit Belge toute la classe et les petites cellules grises... Le reste n'a rien à voir ! Mais bon, il nous fait passer du bon temps...

Comparons les deux histoires :

Le roman (publié en 1934) dont l'histoire se déroule en Angleterre

Sir Charles Cartwright, célèbre acteur, invite du monde, ce jour-là... Étrange, tout de même, ce décès subit du Révérend Babbington, au moment où il vient de tremper les lèvres dans un cocktail... Rien pourtant ne permet de conclure à un meurtre, d'autant plus que le bon pasteur ne semblait pas avoir un ennemi au monde. Hercule Poirot ne commencera à froncer les sourcils qu'après un deuxième décès, dans des circonstances similaires, lors d'un autre repas : celui d'un médecin, Sir Bartholomew Strange, présent lors du premier dîner. Il faudra une troisième disparition pour que le détective commence à deviner un truquage cyniquement organisé pour détourner l'attention des enquêteurs.

La série resituée dans les années 50 et se déroulant en France, dans le nord

Le mois d'août s'annonce sinistre pour Alice. Ne pouvant se payer des vacances pour cause de découvert à la banque, elle décide de prendre des cours de théâtre. Quelle n'est pas sa stupéfaction de découvrir la tête du professeur : un sosie parfait de Laurence ! Malgré ses cheveux longs et ses lunettes, il lui ressemble comme un frère. Lorsque Léon, un jeune comédien, s'écroule pendant une leçon, le Pr Herbert est le suspect numéro 1. Depuis le début, sa tête ne revient pas à Laurence, et pour cause...

Deux drames en trois actes bien différents... Entre les films mettant en scène David Suchet et les différentes versions des histoires de Miss Marple, la pauvre Agatha Christie, elle-même, aurait du mal à s'y retrouver, même si on doit reconnaitre que les séries avec David Suchet respectent assez bien les trames de la célèbre romancière !

Ne parlons pas de Sophie Hannah qui elle, avec la bénédiction de la famille Christie, réssuscite notre cher Hercule au grand dam des afficionados puristes de la Reine du Crime !

En tous les cas, nous serons sans doute nombreux à regarder ce "nouveau" drame en trois actes de la toujours parfaite Agatha Christie, ce vendredi 31 août à 21h sur France 2...

La famille Christie, doit-elle ainsi "brader" les histoires d'Agatha ? Je pose la question, mais moi j'ai déjà ma réponse : non, elle ne devrait pas ! Surtout lorsqu'elle avait sciemment tué son détective préféré dès 1940...

En effet, Agatha Christie, craignant de mourir durant la guerre, avait écrit Curtain (le roman où meurt Hercule Poirot) en 1940/1941 pour que son époux et sa fille ne se retrouvent sans aucune ressource... Curtain avait été écrit pour sa fille Rosalind et La dernière énigme (mettant en scène pour la dernière fois Miss Marple) pour son mari, Max Mallowan. Les deux ouvrages avaient été enfermés dans le coffre d'une banque londonienne jusque dans les années 70.

Agatha Christie pouvait aussi ne pas souhaiter qu'un autre auteur ne reprenne son héros comme elle mettait fin à sa brillante carrière... Pourtant, cet éventuel souhait ne fut pas respecté par son petit-fils qui permit à Hannah de le réssusciter !

Paix à l'âme de notre pauvre Agatha Christie et à celle de son cher Hercule !


2 vues
© 2023 by Andy Decker. Proudly created with WIX.COM
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now