top of page

Les richesses de genres de la littérature policière, un vrai trésor !

« La littérature policière n’est pas une, elle est richissime et variée », Editions Agrakal.

La littérature policière n’est pas une, elle est richissime et présente beaucoup de variantes : hormis le cosy dont nous sommes spécialistes, d’autres genres appartiennent également à la littérature policière, notamment le roman policier (appelé communément polar) et le thriller (du verbe anglais, to thrill, faire frissonner).



Les richesses de genres de la littérature policière, un vrai trésor !
Les genres de la littérature policière


Lorsque nous avons rédigé cet article, nous lisions celui de Nathalie sur le site de notre estimé partenaire, fnac.com. Elle y présente les différents sous-genres de la littérature policière et nous nous permettions de ne pas être tout à fait d’accord avec elle. En effet, Nathalie plaçait dans un même moule le roman policier et le polar qui pour nous, sont encore deux sous-genres bien différents, même si dans leurs essences, ils demeurent très proches.


Si Nathalie faisait bien la différence entre un roman policier et un thriller, ce sur quoi nous sommes entièrement d’accord, nous ne rangerons pas sur la même étagère un roman policier et un polar qui sont différents de par leur ambiance, leur écriture et les jeux de leurs personnages.


Par curiosité, nous allions fureter sur internet pour savoir ce que disaient d’autres spécialistes de la littérature policière. En fait, la majorité nous rejoignait sur le fait qu’un roman policier n’était pas forcément un polar, mais nous retenions plus spécialement les définitions d’un autre partenaire, les Librairies Decitre, qui différenciaient de manière claire le roman policier du polar.


Retour, pour nous les aficionados de la littérature policière, sur ses différents sous-genres qui font sa richesse.


1. Le roman cosy : nous vous renvoyons à notre article de présentation sur notre blog. Aujourd’hui, nous nous intéressons à d’autres sous-genres.

Exemples de quelques auteurs : Agatha Christie, Dorothy Sayers, MC Beaton, Erich Alauzen (édité par nous) …


La littérature cosy policière
Les richesses des genres de la littérature policière

2. Le roman policier our roman d’énigme ou de détection : il reste un roman participatif, nous voulons dire où le lecteur participe à la résolution de l’énigme et en général, se trompe toujours sur l’identité du meurtrier ou de la meurtrière. Le roman policier n’utilise presque jamais le point de la vue de la victime et reste très concret dans tous les détails de l’enquête. Il se place du côté de l’enquêteur qui peut être un policier, un détective, voire un journaliste. Il ne présente également à son lecteur qu’une seule intrigue dans une suite logique et bien ficelée : le drame, souvent sous forme de meurtre, l’enquête et le dénouement. L’enquête reste le morceau de choix principal, au cœur du roman.

Le roman d'énigme, un genre de la littérature policière
Les genres de la littérature policière

3. Le polar : Comme exprimé au début de cet article, nous avons apprécié la définition du polar que nous avons trouvé sur le site des Librairies Decitre. Nous vous la livrons : « Ainsi, le polar est, en quelque sorte, un roman policier d’un autre point de vue. Concrètement, le roman policier raconte une enquête policière, généralement du point de vue d’un policier ou d’un détective. L’enquête en elle-même est le cœur du roman. En ce qui concerne le polar, il y a bien une enquête au cours de l’histoire, mais elle est au second plan. Le polar se concentre plus sur les personnages et est, la plupart du temps, du point de vue des « méchants » qui sont des gangsters la majorité du temps. Le polar est beaucoup plus sombre et plus « extrême » que le roman policier. Cela dit, il arrive aussi que les polars soient du point de vue du policier, mais cela reste un roman noir où la psychologie torturée des personnages est mise en avant par rapport à l’enquête. Lorsqu’il y a un meurtre dans un polar, il est plus détaillé que dans un roman policier, les descriptions sont plus glauques, plus macabres et plus malsaines. ». Vous l’avez deviné, le polar qui s’apparente au roman noir, est bien l’antithèse du roman cosy et remporte beaucoup de succès du fait qu’il se rapproche de la vie réelle et de ses faits divers…

Le polar, un genre de la littérature policière
Les genres de la littérature policière

4. Le thriller ou roman à suspense : Un roman thriller que franchement, nous préférerions appeler roman à suspense est écrit par nos auteurs et autrices pour provoquer des émotions fortes chez le pauvre lecteur qui normalement doit se retrouver scotché à son roman. Le roman à suspense utilise sans aucune modération la tension narrative qui tient en haleine le lecteur jusqu’au dénouement de l’ouvrage. Au contraire du polar, l’intrigue ne se focusse pas sur l’enquête ou l’intrigue, mais sur plusieurs intrigues, faisant que le meurtre n’est absolument pas l’énigme centrale. Contrairement au polar ou au roman policier qui privilégient l’enquêteur ou la victime, le thriller peut mettre les projecteurs sur l’assassin. Certains thrillers vont même jusqu’à présenter dès la première page le sombre personnage et le lecteur assiste avec horreur à l’organisation de son ou ses meurtres jusqu’à l’exécution de ses victimes. Un roman à suspense bien écrit se dévore rapidement, d’où le nom encore peu français de page turner pour le caractériser.

Exemples de quelques auteurs : Frank Thilliez, Maxime Chattam, Harlan Coben

Le thriller ou roman à suspense
La richesse des genres de la littérature policière

On peut rajouter d’autres classifications, toutes aussi importantes :

  • Le roman d’espionnage, où le héros doit déjouer des complots internationaux souvent compliqués. Exemple : John le Carré

  • Le roman policier historique, où l’action se déroule dans une époque du passé. Exemple : Jean-François Parot (Nicolas Le Floch)

  • Le roman policier ethnique, où l’enquête se déroule dans un contexte socio-culturel particulier. Exemple : Tony Hillerman. (Tribus indiennes)

Merci aux sites fnac.com et decitre.fr pour nous avoir donné l’idée d’écrire cet article. Belles lectures issues de la littérature policière, qu’elle soit cosy, à suspense, classique ou noire…

Comments


bottom of page